Partagez | 
 

 ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Makaraā A. Divassirdis


⌘ Mes Aventures : 373
⌘ Crédits : 1682
⌘ Localisation : Dans mon vaisseau.
⌘ Humeur : (◑ω◐).


Feuille de personnage
⌘ Compétences:
⌘ Inventaire:
⌘ Relations:

MessageSujet: ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.   Dim 12 Juil - 4:02

cursed world of desolation.
MOI && MALTE




Mes pas foulaient le sol de sable fin avec lassitude. Dès que je l'aurais retrouvé, je lui ferais la peau. Elle ne paie rien pour attendre. Voilà ce qu'il en coûtait de s'attaquer à un pauvre contrebandier qui ne désirait simplement faire son boulot dignement. Cette marchandise devait revenir rapidement dans mon vaisseau si je ne voulais pas avoir trop d'embrouilles alors que je me voyais actuellement très mal pour rembourser des dettes, déjà que l'entretien du vaisseau avait un coût important et que je ne pouvais pas encore espérer vivre de mon métier. Vaisseau qui ne m’appartenait normalement pas, par ailleurs. Je ne pu m'empêcher de sourire malgré l'aspect alarmant de la situation. Je me disais seulement que c'était ironique : le voleur c'était fait volé. Mais je l'avais fait pour une bonne cause. Depuis tout petit je bosse sans avoir un salaire en retour, je pouvais alors bien me permettre de recevoir un Cargo aussi beau que celui-là malgré le désaccord certain du propriétaire qui l'avait perdu après une nuit de passion avec mon pauvre petit corps affaiblit. Bien fait pour lui. J'entre finalement dans un bar du coin avant de balayer les alentours de mes prunelles bleutées, espérant retrouver la demoiselle qui est la source de mes problèmes. À l'intérieur se trouve une multitude d'espèces à l'aspect bien souvent effroyable. On peut aisément deviner des blessés et autres marques qui démontrent une certaine dangerosité animant ces créatures, sans aucun doute des bandits de la pire espèce ! Si je sais que je peux retrouver des amis par ici, je n'aime pourtant pas trainer dans ce coin alors que je ne sais pas encore si mon erreur professionnel vaut le coup que l'on s'en prenne à moi ou non. En réalité, on ne peut vraiment dire ce qui pourraient pousser ces mécréants à s'en prendre à moi, même si je devinais assez aisément que des armes pouvaient avoir son importance. Chasseur de prime ou non, on ne venu pourtant pas m'embêter si ce n'est que l'on ne se préoccupa même pas de moi. Une vaine... Du moins, c'est ce que je croyais jusqu'à ce que je sorte du lieu publique pour chercher à revenir sur mes pas et continuer mes investigations avant d'être surpris par un canon venant se poser sur mon dos.

Instinctivement, j'avais levé les bras tout en redressant mon échine comme pour créer un maximum d'espace entre l'arme et mon corps. Songeant réellement avoir au moins affaire soit à la fille, ou à un chasseur de prime qui avait décidé de régler mon cas sur cette histoire, je compris seulement la véritable raison de ce mercenaire à me menacer lorsqu'il vient placer un collier autour de mon cou. Il n'était pas là pour mes problèmes d'affaires, il était là pour me ramener à mon ancien propriétaire. Je grommelais en grimaçant. Cela a été si facile pour lui de me capturer. D'ailleurs, il s'amusa de la situation en riant de moi tandis qu'il me dépouillait de mes biens, en particulier de mes armes afin de s'assurer que je ne viendrais certainement pas à l'attaquer. Mais il m'avait prit au dépourvu et mon passé de prisonnier suffisait à prouver à quel point je tenais bien plus à ma vie qu'à mon honneur. Cependant, lorsqu'on goûte à la liberté une fois, il était dur de l'oublier ensuite. Aussi, j'essayais de me sortir de ce pétrin avec la parole, sur un ton des plus doux, cherchant à me montrer amical... « - Vous devez faire erreur... On m'a affranchi... » mentis-je d'abord avant de m'arrêter comprenant que cela pouvait avant tout dégrader la situation. « - Écoutez, que dites-vous si je vous proposais un prix deux fois plus grand que celui que l'on vous propose pour ma capture...? » Encore rien. Non, même pire : il me pousse avec son canon pour m'obliger à avancer. Je soupire... Je m'inquiète terriblement pour la suite. S'il me ramène, l'autre pourrait me le faire payer très cher. Pourvu que quelque chose se passe et que les évènements tournent à mon avantage. Mais il faudrait un miracle.








Dernière édition par Makaraā A. Divassirdis le Mar 15 Sep - 21:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Malte Gria


⌘ Mes Aventures : 46
⌘ Crédits : 1251


Feuille de personnage
⌘ Compétences:
⌘ Inventaire:
⌘ Relations:

MessageSujet: Re: ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.   Lun 13 Juil - 15:40

cursed world of desolation.
MOI && MAK






La carlingue du Scurrier craquait de toute part. L'Astroport était en vue et je ne tardais pas à m'annoncer au service des entrées. Je fus alors rapidement dirigé vers un Dock relativement calme. Celui-ci ne m'étant pas inconnue, ce n'était pas la première fois que j'y avais mis les pieds. Amorçant ma descente, je fis poser le vaisseau sans accrochage, puis viens à couper les moteurs. Sortant de mon siège, je vins à attraper tout mon attirail qui traînaient sur un établi. Accrochant mon blaster et tout le reste à ma ceinture, je vins à me diriger vers la sortie. Ouvrant la passerelle du vaisseau, je sortis et me dirigeai par la suite vers le robot en charge du Dock.


Faite le briller et n'oublier pas le plein !!!

Bien reçue !


Sortant du hangar, je vins à jeter un coup œil aux alentours. Je fessais cela, histoire de pas déjà tomber sur quelqu'un avec qui j'aurais un contentieux, car à peine arriver et sortir son blaster, ce n'était pas le mieux pour ne pas faire parler de soi. Visiblement, il n'y avait rien à déclarer, je pouvais donc poursuivre mon chemin. Je n'avais pas réellement de but à ma venue ici, je cherchais pour ainsi dire du boulot. Quoi de mieux qu'un coin aussi malfamé que Mos Espa pour trouver de la contrebande à faire.

Le sable sous mes bottes volait à chaque pas et me dire que je n'étais qu'encore que dans l'astroport ne me réjouissait pas vraiment. Le sable n'est et ne sera toujours pas mon truc, car cela remplie rapidement les bottes, puis le vaisseau. Tout le monde sait que du sable dans un vaisseau n'apporte rien de bon, car les câbles n'aiment pas le sable s'est bien connue. Enfin bon, je devais bien faire avec.

Continuant ma route, je viens à passer devant un hangar grand ouvert. Me stoppant nette, je vins à reculer d'un pas, puis à tourner légèrement la tête.


Me dit pas que ?!!


Rentrant dans le hangar, je vins à m'approcher d'un robot qui s’apprêtait à charger l'engin, puis je vins à le questionner sur le nom du vaisseau. À ma grande surprise, mon intuition était la bonne, il s’agissait bien du vaisseau du dénommé Kaz Noko, chasseur de prime et surtout voleur de tête. Cette énergumène m'avait mainte fois prit une prime sous le nez et n'avait eu aucun scrupule à se payer ma tête pour cela. Je devais prendre ma revanche et à l'éliminer s'il le fallait de ma liste ''Noir''.

Ne cherchant pas à perdre mon temps à le chercher alors que j'avais la certitude de le trouver ici plus tard, je fis en sorte de maximiser mes chances en m'appropriant les lieux. Venant à désactiver tous ces robots afin de m'assurer qu'il ne riposte pas à un ordre de leur mettre, je vins à me poser non loin de la porte du hangar et à attendre dans mon coin.

Au bout de nombreuses et longues minutes interminable, je commençais à perdre patience. Viens alors dans mon esprit, l'idée de faire saut son vaisseau pour lui presser le pas, mais après mûre réflexion, cela m'aurait attiré plus d’ennuis qu'autre chose. C'est alors qu'un homme entra, suivit d'un autre. Le premier avait des chaînes, l'autre une armure et un blaster entre les omoplates du premier. Caché dans mon coin, je vins à attendre qu'ils passent tous deux biens devant moi, pour enfin sortir de ma cachette. Avançant d'un pat lent et discret, arme à la main, je vins à arriver dans le dos du dénommé Kaz Noko, pointant mon arme sur sa tête, je vins à lui dire.



Alors l'ami, t'as fini de voler les primes des autres et maintenant te joue les esclavagiste ?!!!












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Makaraā A. Divassirdis


⌘ Mes Aventures : 373
⌘ Crédits : 1682
⌘ Localisation : Dans mon vaisseau.
⌘ Humeur : (◑ω◐).


Feuille de personnage
⌘ Compétences:
⌘ Inventaire:
⌘ Relations:

MessageSujet: Re: ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.   Jeu 16 Juil - 16:39

cursed world of desolation.
MOI && MALTE




Un miracle. Mes yeux se portent vers le ciel tel une prière silencieuse. Je n'ose regarder les alentours et deviner une quelconque expression des passants. Peut-être qu'ils ne s'en préoccupe pas en fait... Il y a tellement de chose qui se passe ici. Pas forcément légal qui plus est... Si c'était le cas, quelqu'un daignerait à venir me libérer des chaînes que m'oblige à porter le chasseur, révolté par ce spectacle inimaginable. Au lieu de cela, les secondes défilent et la situation ne change pas. Je suis toujours poussé par le canon de ce malfrat et les maigres espoirs que j'avais finissent par se volatiliser lorsque j'aperçois le hangar face à nous, semblable à la gueule béante d'un monstre prêt à nous engloutir. Je suis un condamné, un finis... Et je vais repasser le reste de mes pitoyables jours à être la propriété d'un maître sadique ! Nouveau soupir. Je m'arrête subitement, soudainement éveillé par une envie de révolution instinctive, comme si cela allait me permettre de me tirer aussi aisément d'affaire mais je suis arrêté dans ma piètre tentative de fuite lorsqu'il me donne un violent coup sur la caboche à l'aide de son blaster. Cela a un effet immédiat, je suis calmé si ce n'est très certainement sonné, ma vue se trouvant alors brouillée par des flashs incessants entre le rouge et le jaune, prêt à tomber dans l'inconscience à tout moment. Mais je lutte et malgré la vive douleur qui tiraille mon crâne et j'avance spontanément sans réellement réfléchir ou je vais. Seule l'arme contre mon corps suffit encore et toujours à me montrer la direction que je discerne dorénavant à peine... Jusqu'à ce changement net d'air ambiant qui m'arrive à la figure à l'identique d'une bouffée d'air frais. Le bruit d'un vaisseau que l'on prépare. Le sable irritant qui ne se fait plus sentir... Le hangar.

Cela me rend toute chose... L'engin devant moi n'est pas le miens et le comble, en ce qui me concerne en tant que contrebandier, est que j'occupe dorénavant la place de marchandise. Les pas se font de plus en plus petit tandis que j'assimile de nouveau ce qui se passe. Je ne tente néanmoins rien cette fois-ci. Ma première expérience de décampement novice s'est résolu par un châtiment relativement douloureux, je n'ai donc aucunement envie de retenter la chose. Aussi, l'interpellation venue de nulle part arrête par ailleurs mes songes alors que mon attention se pose sur ce nouvel inconnu qui vient tout juste de menacer avec nonchalance mon traqueur. « - Alors l'ami, t'as fini de voler les primes des autres et maintenant tu joues les esclavagiste ?!!! » Les deux braquent dorénavant leur arme respective sur l'autre tandis que je suis là, ne sachant que faire. D'un côté, je me dis que c'est le bon moment pour prendre ses jambes à son cou mais j'imagine que, si je fais cela, on n'hésiterait pas à me tirer dessus... D'ailleurs, je ne sais aucunement si le géant rouge cramoisi est de mon côté ou non même si je crains le fait qu'il ait été envoyé pour me capturer lui aussi, étant chasseur de primes d'après ce que j'ai compris... Vont-ils se battre juste devant moi ? Affaire à suivre... Il n'empêche que cela me divertira peut-être un peu jusqu'à ce que l'un des deux s'occupe de mon cas... Le rouge je suppose, au vu des corpulences de chacun. « - Me dites pas que l'on vous a promis un montant pharamineux pour me ramener, si ? Il tient autant à moi ? Comme il est chou... » Terminais-je par un fin sourire, plus timide qu'à l'habituel. En réalité, ma caboche a encore le souvenir du coup et elle ne veut pas savoir ce que ça fait avec une main probablement deux fois plus grosse.








Dernière édition par Makaraā A. Divassirdis le Mar 15 Sep - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Malte Gria


⌘ Mes Aventures : 46
⌘ Crédits : 1251


Feuille de personnage
⌘ Compétences:
⌘ Inventaire:
⌘ Relations:

MessageSujet: Re: ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.   Jeu 16 Juil - 19:45

cursed world of desolation.
MOI && MAK






Kaz Noko était un rapide, car à peine avais-je posé mon blaster sur l'arrière de son crâne, qu'il s'était déjà retourné et me pointait le sien sur l'abdomen. Il ne s'attendait pas à ça le bougre et venait au passage de raté son coup en ne pressant pas directement sur la gâchette. La peur le rongeait et la sueur lui coulait sur le front, salissant au passage le bout de mon blaster. Dans ces yeux, je pouvais essaiment lire l'inquiétude qui était la sienne. Aucun mot n'arrivait à sortir de sa bouche tellement il était surpris de me voir. Je vins alors à le fixais du regard.


Me dites pas que l'on vous a promis un montant pharamineux pour me ramener, si ? Il tient autant à moi ? Comme il est chou...


Ce gamin, même s'il ne ressemblait à rien, avait du cran, du moins sans un blaster sur la nuque. Ne comprenant pas de quoi il en retournait et ne cherchant pas détourner les yeux de mon cher compère, je continuais à plonger mon regard froid et mauvais, dans celui de Kaz Noko. Celui-ci perdait de plus en plus pied et commençait à trembler. Totalement hésitant, je profitais de l'occasion, vinant alors à saisir son blaster de ma main libre et à lui arracher des mains. Là, j’enchaînais alors par un violant coup de crosse sur le côté de son crâne. Perdant l'équilibre, le pauvre chasseur saignait légèrement de la tête et vint à tomber au sol. Tentant de ce relever avec dignité, je poursuivis par un lourd coup de pied dans son arrière-train qui le fit de nouveau tomber au sol face contre terre. Commencent à lui marcher dessus, je rengainais alors mon arme, puis je vins à poser mon pied-droit sur son crâne et le mire en joue avec son propre blaster.


Cela serait ironique pour un chasseur de prime de finir sous le coup de sa propre arme ? N'est ce pas ?


Forçant sur sa tête de mon pied, je poursuivis.


Combien de prime m'as-tu volé sous le nez Kaz ? Hein ? Beaucoup trop !! Tu as aussi tuer tellement de personnes qui ne méritaient même pas leur prime !! Tu ne mérite même pas le titre de chasseur, car tu n'es qu'un vulgaire exécuteur. De même tu ne dois ta liberté d'activé qu'aux pots de vins que tu offre à la guilde. Malheureusement pour toi, je ne suis pas la guilde et elle ne saura rien de ce qui va arrivé. Alors Kaz Noko, quel est ton dernier souhait ???


Va crever Gria !!!


Cha skrunee do pat, sleemo.  !!


Retirant mon pied de sa tête, je vins à pointer son arme sur sa tête, puis lui tira dessus sans prendre la peine de le regarder. À la suite de cela, je vins à m’accroupir sur son corps et à lui raccrocher son blaster à la ceinture.


Que ce cadavre soit utile à plus nécessiteux que lui !!


Peut de gens pouvais comprendre mon geste, mais c'était pour moi une sorte de pérennité de ce que j'avais eu étant jeune, c'est un dire un corps offrants ces mystère et ces richesses à ceux qui en avait besoin. J'avais pour ainsi dire, pris cette fâcheuse habitude, du moins si le cadavre n'avait rien à m’offrir que je n'avais déjà.  Je vins alors à me relever et à me retourner vers le gamin enchaîné.


Te voilà à moitié libre !!! Enfin tu le sera entièrement si tu répond bien à ma question. Qui es-tu et pourquoi tu es dans cette merde gamin ?












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Makaraā A. Divassirdis


⌘ Mes Aventures : 373
⌘ Crédits : 1682
⌘ Localisation : Dans mon vaisseau.
⌘ Humeur : (◑ω◐).


Feuille de personnage
⌘ Compétences:
⌘ Inventaire:
⌘ Relations:

MessageSujet: Re: ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.   Jeu 17 Sep - 10:05

cursed world of desolation.
MOI && MALTE




Je faisais tourner mes méninges. Qu'elle devait être la meilleure situation à prendre ? Est-ce que je devais courir, là maintenant et tenter le tout pour le tout pour ne pas me retrouver de nouveau esclave entre les mains de personnes peu intentionnées ? Ou devrais-je rester sagement derrière le plus petit des chasseurs, afin de ne pas risquer ma vie, bien plus précieuse que mon honneur ? Je ne savais pas. Absolument pas. En réalité, je me disais que si ce n'était pas le prétendu Kaz qui me ferait la peau, ça serait l'autre créature rouge tomate qui me rattrapera et me fera payer la fuite bien plus violemment que l'avait fait le chasseur précédent. Peut-être même qu'il prendra plutôt la peine de m'abattre pour qu'il n'y ait plus d'histoire avec moi... Qui sait si mon maître ne voulait tout simplement pas récupérer mon vaisseau plutôt que ma personne...? Après tout, je n'ai jamais compris l'intérêt de me posséder depuis que je suis devenu adolescent. D'abord surtout instable, se révoltant à tout va envers mes propriétaires, les choses ne s'étaient pas arrangées lorsqu'on m'avait envoyé travailler à Ylesia, complètement zombifié... Puis on m'avait envoyé dans cette maison de plaisir qui avait détruit ma dignité totalement... Sans parler de mon état physique qui avait gardé quelques traces des maltraitances me rendant aujourd'hui à l'état de squelette... Je ne valais véritablement rien ! Aussi il aurait été préférable de se fournir une Twi'Lek sexy plutôt que de gâcher son argent à donner aux chasseurs pour essayer de me retrouver... Mais parfois, les gens agissent de façon irraisonnée. M'enfin, l'heure n'était pour l'instant pas à ma capture mais plutôt à la bataille qui se déroulait devant moi.

En voyant l'alien rouge pointer son arme sur la tête de mon traqueur qui semblait soudainement être à l'état de détresse, j'avais légèrement reculé afin de leur laisser toute la place pour se bastonner s'ils viendraient aux coups et aller finalement me cacher derrière un demi-mur pour garder un obstacle entre les deux individus mais également pour pouvoir suivre le déroulement de la situation... Savoir si cela allait se conclure en ma défaveur ou non. Bien que je me disais qu'il me sera sans doute délicat de faire ami-ami avec l'un des deux personnages... M'enfin. Sans prévenir, le plus grand des deux vint saisir sans crainte et avec force l'arme de son adversaire avant de lui donner un coup à la tête avec qui le fit tomber au sol. Il tenta de se relever mais l'autre enchaîna par un coup de pied avant de lui marcher littéralement dessus pour garder son pied sur le crâne du brigand. Je ne pus m'empêcher de trembler à mon tour alors que j'imaginais déjà bien la suite. À la place de l'autre, je serais déjà probablement mort, écrasé par le poids du géant qui aurait brisé mes os comme de la paille. Néanmoins, je savais que malgré tout, il ne tiendrait pas long feu... Il allait se faire achever sous mes yeux... « - Cela serait ironique pour un chasseur de prime de finir sous le coup de sa propre arme ? N'est ce pas ? (...) Combien de prime m'as-tu volé sous le nez Kaz ? Hein ? Beaucoup trop !! Tu as aussi tuer tellement de personnes qui ne méritaient même pas leur prime !! Tu ne mérite même pas le titre de chasseur, car tu n'es qu'un vulgaire exécuteur. De même tu ne dois ta liberté d'activé qu'aux pots de vins que tu offre à la guilde. Malheureusement pour toi, je ne suis pas la guilde et elle ne saura rien de ce qui va arriver. Alors Kaz Noko, quel est ton dernier souhait ??? » L'être au sol répondit par une injure avant que le deuxième chasseur ne l'exécute, un tir de blaster dans la tête. Je suis alors tombé au sol, alarmé par les bruits de tir avant de recroqueviller sur moi-même. J'avais peur qu'il s'en prenne ensuite à moi, maintenant que l'autre était mort. Qu'il ne me fasse pas de cadeau... Ou tout simplement qu'il me ramène de lui-même à mon ancien propriétaire pour gagner sa prime et en quelque sorte, se venger de son adversaire en faisant la même chose que lui : voler ce qui lui est dû. Il s'était donc tourné vers moi avant de m'adresser la parole tandis que je poussais sur mes pieds pour avoir de l'espace entre lui et moi, tout en tirant sur les chaînes qui me paraissaient soudainement lourdes. « - Te voilà à moitié libre !!! Enfin tu le sera entièrement si tu répond bien à ma question. Qui es-tu et pourquoi tu es dans cette merde gamin ? » Je restais silencieux un instant ne sachant quoi lui répondre. Je pouvais toujours dire la vérité afin qu'il ait pitié de moi et qu'il me relâche ou alors mentir pour trouver une bonne excuse pour qu'il me libère... Bien que le fait d'être asservis injustement soit également une bonne raison ! Mais les chasseurs de primes sont mystérieux et suivent leur propre règles. Certains trouveront normal de rapporter l'esclave à son maître puisque cela est autorisé dans quelques univers, mais il y avait des personnes aussi qui n'acceptaient pas cela... J'espérais que cet homme en fasse parti. « - Mon nom complet est Makaraā Ahilya Jia Li Divassirdis, mais tu peux m'appeler tout simplement Mak'... Aujourd'hui, je suis un honorable contrebandier mais il fut un temps où je n'étais qu'un simple esclave... J'ai dû fuir pour retrouver une vie correcte... Mais apparemment, il semblerait que l'un d'eux compte me reprendre à nouveau. » fis-je alors tristement en baissant le regard, tentant de rendre le tableau si tragique. Puis, je relevais vivement la tête pour planter mes prunelles dans celles du géant rouge, inquisiteur... « - Tu ne vas pas me ramener à lui, hein ? Qu'importe la somme, n'est-ce pas ? »








h-s:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Malte Gria


⌘ Mes Aventures : 46
⌘ Crédits : 1251


Feuille de personnage
⌘ Compétences:
⌘ Inventaire:
⌘ Relations:

MessageSujet: Re: ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.   Jeu 17 Sep - 13:38

cursed world of desolation.
MOI && MAK






Le gamin semblait complètement apeuré de ma personne ; et à vrai-dire, il y avait de quoi. La scène qui venait d'avoir lieu, n'était guère aidant pour une première approche et il n'était pour ainsi dire, pas dans une bonne posture.



Mon nom complet est Makaraā Ahilya Jia Li Divassirdis, mais tu peux m'appeler tout simplement Mak'... Aujourd'hui, je suis un honorable contrebandier mais il fut un temps où je n'étais qu'un simple esclave... J'ai dû fuir pour retrouver une vie correcte... Mais apparemment, il semblerait que l'un d'eux compte me reprendre à nouveau.


Et bien, je ne m'attendais pas vraiment à quelque chose du genre. C'est alors qu'il poursuivit avec un regard innocent et intense.



Tu ne vas pas me ramener à lui, hein ? Qu'importe la somme, n'est-ce pas ?


Rangeant mon blaster, je vins à part la suite à me pincer le haut du nez et fit mine de réfléchir, puis je vins à lui dire.


Tu sais gamin, ton regard me donne plus envie de rire que te prendre en pitié. Tu aurais été une belle donzelle ou un enfant, je n'aurais pas dit, mais là, tu me fais rire, désolé. Par contre, pour ce qui est de ta situation, tu es libre de faire ce qu'il te plaît, j'ai lâché la chasse depuis quelque temps déjà et j'ai jamais été partisan de l'esclavagisme. D'un autre point de vue plutôt contrebande, t'éléminer pourait être une bonne idée, car un concurent de moin, c'est toujours bon pour les affaires, hein !? Enfin, comme j'dis, c'est qu'une idée.


Je vins alors à lui tendre la main pour l'aider à se relever.



Au passage, je m'appelle Malte Gria et comme tu as dû le comprendre, je suis aussi contrebandier. Pour ce qui est de tes chaînes, ce bon vieux Kaz à sans doute la clef de ta liberté, pour ce qui est du reste, je vais sans doute fouiller son vaisseau si tu n'y vois pas d'inconvénient, qui sait, y a p't'être du matos intéressant.













HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Makaraā A. Divassirdis


⌘ Mes Aventures : 373
⌘ Crédits : 1682
⌘ Localisation : Dans mon vaisseau.
⌘ Humeur : (◑ω◐).


Feuille de personnage
⌘ Compétences:
⌘ Inventaire:
⌘ Relations:

MessageSujet: Re: ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.   Jeu 17 Sep - 22:43

cursed world of desolation.
MOI && MALTE




L'homme avait rangé l'arme du chasseur... Une bonne chose. Il ne comptait au moins pas me tuer... Ou du moins, pas avec le blaster. Mais qu'elle idée... ! Se pouvait-il qu'il ait une passion pour la torture et m'arrache les os avec ses mains ? Non, je ne pense pas non plus... Je n'avais rien à me reprocher. C'est tout ce que je devais me dire. Rien à reprocher. Seulement être né les poings liés, chaînes au cou. Un maudit enfant esclave... Je l'implore donc de me laisser m'en aller. De ne pas me ramener à mon ancien propriétaire qui avait pris la décision de se ruiner pour moi... Il réfléchit alors et mes deux cœurs se mettent donc à battre rapidement, inquiété par ce suspense tortueux. « - Tu sais gamin, ton regard me donne plus envie de rire que te prendre en pitié. Tu aurais été une belle donzelle ou un enfant, je n'aurais pas dit, mais là, tu me fais rire, désolé. Par contre, pour ce qui est de ta situation, tu es libre de faire ce qu'il te plaît, j'ai lâché la chasse depuis quelque temps déjà et j'ai jamais été partisan de l'esclavagisme. D'un autre point de vue plutôt contrebande, t’éliminer pourrait être une bonne idée, car un concurrent de moins, c'est toujours bon pour les affaires, hein !? Enfin, comme j'dis, c'est qu'une idée. » Mes organes augmentent leurs chocs. C'est pas bon. Je tremble alors et pose un poing contre mon torse tout en baissant la tête. L'esclavagisme est quelque chose qui rebute beaucoup de monde mais il est étrange de voir à quel point il est beaucoup moins d'arracher une vie. Peut-être est-ce l'une des raisons pour laquelle j'ai pris la décision de rien faire envers mon agresseur qui avait fait le choix de me capturer - même si j'avais également peur de gâcher mon existence à moi -. J'ose alors grimacer presque de colère en plantant de nouveau mes yeux dans les siennes. Il y avait-il vraiment de l'importance à écraser un concurrent simplement parce qu'il a les mêmes activitées que vous ? Nan... Pas pour moi en tout cas... Aussi je lance. « - S'il n'y a que l'argent qui vous intéresse, moi pas. Je préfère encore que vous me rameniez à cet homme... Au moins vous gagnerez une prime et moi je garderais la vie... Tout le monde y sort gagnant. » Je tente de garder mes yeux hauts levés en direction de la masse rouge. Bien évidemment, je n'y sortirais pas franchement gagnant pour ma part, puisque je reviendrais à l'état de serviteur, l'homme me mortifierait probablement pour ma fugue et surveillerait les entrées et les sorties de sa maison pour que je ne puisse m'évader une nouvelle fois. Je me condamnais à une vie triste et sans intérêt et pourtant... Pourtant je tenais malgré tout à la vitalité. Car après tout... Vivre signifiait aussi connaître aussi bien des malheurs que des bonheurs. Si moi je devais me battre pour obtenir le droit à la liberté, beaucoup d'autres menaient une autre quête tout aussi délicate à surpasser... Bien que vous en doutez que jamais je prendrais en pitié les esclavagistes. Certainement pas !

Soudainement, l'homme tend sa main pour m'aider à me relever. D'abord hésitant, je finis par m'accrocher à lui pour ensuite me soulever. Sur mes deux pattes, il reprend alors la parole. « - Au passage, je m'appelle Malte Gria et comme tu as dû le comprendre, je suis aussi contrebandier. Pour ce qui est de tes chaînes, ce bon vieux Kaz à sans doute la clef de ta liberté, pour ce qui est du reste, je vais sans doute fouiller son vaisseau si tu n'y vois pas d'inconvénient, qui sait, y a p't'être du matos intéressant. » Renonçait-il donc réellement à mon exécution ou à mon asservissement ? Tant mieux ! Et qu'il fasse ce qu'il veut de cet endroit... Je n'avais jamais eus l'envie de venir ici de toute façon. Sur ses paroles, je me mets tout de suite à la recherche de la clef dans le cadavre du traqueur que je trouve tout de suite avant de revenir auprès du prétendu Malte pour la lui tendre doucement. C'est ensuite mon cou et mes poignets que je présente devant lui tout en répondant... « - Faites ce que bon vous semble, je veux partir d'ici... Je vous demanderais seulement de m'aider à retirer ces fers... Je vous serais énormément reconnaissant. »








h-s:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.   

Revenir en haut Aller en bas
 

① ☇ CURSED WORLD OF DESOLATION. // pv malte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars: Dark Age :: 

 :: Tatooine
-